La Taverne Du Captain

Là où les Sextoys sont élevés en plein air

Stick – Iroha

Aujourd’hui je vous propose un test flash éclair avec un produit de chez Tenga! Enfin presque! On test le Iroha Stick! Et en plus, il est censé être passe partout 😉

Ce produit m’a été fourni gracieusement par Tenga en échange d’un test honnête et objectif.

Iroha

Iroha c’est la marque soeur de Tenga, dédiée au plaisir féminin, du moins, c’est la cible que s’est attribuée la marque!

Leur gamme se compose quasi essentiellement de stimulateurs clitoridiens et toujours avec un design très éloigné de ce qu’on attend d’un sextoy. C’est toujours très artsy et coloré. Heureusement pas de canard à l’horizon…

Packaging

Que dire? On est sur un stimulateur un peu « gadget » donc l’emballage est très simple, une simple boîte en plastique avec un insert en carton et le stick glissé devant.

Iroha Stick 1

Vu la gamme et le prix, c’est service minimum!

Néanmoins, la charte graphique est pas mal et reprend vraiment les codes habituels des marques de cosmétique qu’on trouve sur le marché!

Iroha Stick 2

C’est basique mais écrit en plusieurs langues et explique le fonctionnement du Iroha Stick.

L’arrière explique le fonctionnement du Iroha Stick et diverses informations techniques et légales. Rien de fabuleux quoi. Bref, on ne va pas s’attarder ici!

Aspect général

Bon, au cas où ça ne serait pas assez évident, le Iroha Stick se fait passer pour un rouge à lèvre!

Iroha Stick 3

Esthétiquement c’est assez réussi même si on m’a dit que l’illusion ne durerait pas longtemps!

L’Iroha Stick se destine clairement a une utilisation clitoridienne et nomade (glissé dans le sac à main ou dans la poche, ni vu ni connu) d’où ce format très compact:

  • Longueur : 10 cm
  • Diamètre : 2,2 cm
  • Poids : 44 gr

Un autre point essentiel: il est étanche! Bon, à 50 cm, autrement dit votre bain hein, mais c’est déjà ça!

Par contre, niveau matériaux, c’est un peu le jour et la nuit! Gros dilemme! En effet, la partie qui imite le rouge à lèvre (et sera donc en contact avec le clitoris et la vulve) est en silicone, ce qui est génial car non poreux et totalement non toxique. Par contre, le plastique utilisé pour le tube est du polycarbonate (PC), et il est à base de bisphénol A! Carton rouge! Certes, le bisphénol A se libère généralement une fois confronté à la chaleur, mais je trouve ce choix vraiment étrange alors que de l’ABS aurait parfaitement fait l’affaire… Je suis d’autant plus déçu que Tenga m’a vraiment habitué à mieux! Bref!

Iroha Stick 4

Le choix du capuchon transparent est discutable 😕

Le choix de de Tenga de mettre un capuchon transparent me laisse perplexe car le faux baton de rouge à lèvre ne fera pas illusion longtemps, un plastique opaque aurait été bien plus discret.

Iroha Stick 5

Mais pourquoi vous voulez des piles? 😂

L’Iroha Stick utilise une simple pile Lr3 (fournie) accessible en dévissant la base. Cette dernière présente d’ailleurs une molette tournante qui permet de démarrer et gérer l’intensité des vibrations.

Utilisation

⚠ Attention ⚠

L’Iroha Stick étant en silicone, n’utiliser que des lubrifiants à base d’eau! Ceux à base de silicone peuvent au choix détériorer le jouet ou bien le rendre poreux, ce qui est critique pour l’hygiène. Dans le doute, appliquer une goutte de lubrifiant à la base du jouet pour tester.

Comme vu précédemment, c’est très simple à utiliser! On tourne la molette puis on fait varier l’intensité en fonction de la puissance désirée. Plus simple, tu meurs.

Mais en pratique ça donne quoi? Bah autant être honnête avec vous, c’est pas le vibro du siècle!

On peut stimuler le gland, le clitoris, les tétons, les lèvres (génitales hein), etc… Tout ça ne vous amènera certainement pas à l’orgasme (quoique les plus sensibles peut être!), mais bon, ça peut toujours dépanner! Pour ma part j’ai trouvé la puissance faible mais honnête pour le gabarit. Ke souci majeur provient du fait que les vibrations se trouvent trop dans le spectre superficiel et ne pénètrent pas assez les chairs.

Il existe clairement bien plus puissant sur le marché des vibros clitoridiens de poche.

Entretien

L’Iroha Stick étant donné comme waterproof, le nettoyage est assez simple comme tous les sextoys en silicone, on retrouve donc les grands classiques:

  • Une solution à 10% d’eau de javel
  • Eau chaude et savon
  • Nettoyant à sextoys

Les plus inquiets pourront retirer la pile et le refermer voire ne nettoyer que la partie qui  été en contact avec les muqueuses.

Prix

L’Iroha Stick se trouve pour une vingtaine d’euros chez certains de mes partenaires.

C’est loin d’être excessif mais peut être existe-t-il des modèles plus puissants au même prix.

bannière tenga

Bilan

Bon, on va pas se mentir, je doute qu’il rejoigne mes favoris, vu que me concernant son efficacité est très limitée.

Par contre, pour celleux qui cherchent un vibro clitoridien discret (ou fun), ça peut être un bon achat!

Encore un grand merci à Tenga pour m’avoir permis de réaliser ce test.

Iroha Stick

19,99€
Iroha Stick
61

Qualité de fabrication

8/10

    Matière

    3/10

      Qualité des vibrations

      7/10

        Efficacité

        7/10

          Entretien

          7/10

            Pros

            • Passe partout
            • Pile standard

            Cons

            • Vibrations un peu faibles
            • Utilisation de polycarbonate
            Partager:

            2 Comments

            1. C’est intéressant que Tenga se lance dans les sex toys moins chers – j’espère qu’ils en feront de meilleure qualité, aussi, parce que celui-ci a l’air chouette mais pas brillant. Merci pour le review!

              • Le Captain

                04/06/2017 at 20:26

                Honnêtement la qualité est plutôt honnête pour le joujou que c’est. Par contre le prix demandé me paraît un peu cher au vu des performances!

            Laisser un commentaire

            Your email address will not be published.

            *